Grâce et féminité...

vendredi 30 décembre 2011

L'émerveillement du jour


C'est rigolo comme tout semble fabuleux avec la fatigue.

mercredi 28 décembre 2011

lundi 26 décembre 2011

Tout ça pour ça!

Pas de dessin aujourd'hui (demain, si vous êtes bien sages), juste une p'tite photo parce que je remets de l'ordre dans mes bidules et que je me suis rendue compte que mine de rien, presque 3 ans de blog en carnets, c'est ça :

Eeeet oui!

jeudi 22 décembre 2011

Mais... Mais c'est Noël?!

































110 pages couleur de bièstries au format A5, très pratique à lire sur les cabinets pour 10 euros seulement!

Quoi? Vous ne m'avez pas encore envoyé un mail pour commander? Vite! Vite! (info@gaellecarlier.com)

Une petite note pour les filles







Et on s'étonne qu'on soit un peu des chieuses parfois, mais on fait pas exprès hein, ce sont les HORMONES :)

(Les gars, si vous n'avez rien compris, c'est à peu près normal.)

mercredi 21 décembre 2011

La reine des innocentes


Cette histoire date pas d'hier mais j'avais bien envie de la raconter.

C'était une fois où on cherchait à se loger à la mer...





















Pour ma défense, je pensais qu'elle avait juste extrêmement mauvais goût... Hey! Je suis pas putologue, non plus hein!

Cela dit, on avait pas trop mal dormi...

mardi 20 décembre 2011

Le bonheur, c'est bien peu de choses...

Comme manger du jambon dans son lit en regardant la télé le samedi matin en lendemain de veille ...

lundi 19 décembre 2011

Les Bièstries présentent


Il était une fois, une jeune fille et son GSM



Ils étaient inséparables.



Ils passaient tout leur temps ensemble ...



Jusque dans la plus grande intimité.

(Là, vous vous dites "Baaah! Mais quelle dégueulasse qui appelle sur le pot!" à quoi je vous réponds "Certes, mais qui ne l'a jamais fait?")

Et puis un jour, elle le perdit.


Elle l'appela en vain ...
Mais nan, pas comme ça! Enfin ...


Elle l'appela, donc.


Alors que pendant ce temps, perdu dans la boue ...


Elle eut alors une révélation!


La nuit tomba.


La pluie arriva.

La tempête tempêta.


Et le lendemain matin ...


Plein d'émotions, ils se retrouvèrent ...

Et ils vécurent heureux jusqu'à la fin de la batterie.

Une erreur est survenue dans ce gadget