Grâce et féminité...

mercredi 3 juin 2009

Renaud Patigny

Samedi, j'ai eu l'immense bonheur de revoir ce super pianiste Boogie Woogie. C'était sans surprise: génial! Je me demande comment il fait pour que le son arrive à nos oreilles avant même qu'on le voie toucher le piano! Probablement qu'il a plus de doigts que n'importe quel quidam!

Bref, une ambiance de folie à faire pâlir les plus grosses boîtes de djeuns! Et au premier étage, à la rambarde, il y en a deux qui n'en ont pas raté une miette!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget