Grâce et féminité...

mardi 4 août 2009

La maison des drôles








Oui Thomas, j'ai fini par craquer et raconter cette histoire lamentable! Ça y est, ta réputation est faite!

2 commentaires:

  1. eeeuh ouais euuh ça vaut bien le "kot alors" et autres subtilités du même accabit, non ?

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget