Grâce et féminité...

vendredi 9 octobre 2009

J'aime vivre dangereusement


Je roule sur ma réserve d'essence!


Quelle rebelle!

6 commentaires:

  1. Pareil, sauf que la dernière fois, a force de faire ma kamikaze, je me suis retrouvée dans les travaux, à l'arrêt, la jauge baissant dangereusement, si bien qu'à quelques kms de la maison j'ai du quitter l'autoroute en priant pour pas me perdre dans le bled paumé dans lequel je me suis engagée et en priant aussi et surtout pour trouver une station...
    Station trouvée inextremis quand ma voiture commençait à peiner et que je m'imaginais en minijupe aller remplir un bidon...
    Maintenant, j'essaye de prévoir un peu plus large..
    Mais juste un peu hein!

    RépondreSupprimer
  2. Non, rien... Je croyais que Bernard, c'était ton père, mais je dois me tromper... :p

    RépondreSupprimer
  3. Imagine notre Bernard, en minijupe avec un jerrycane, à la recherche d'une pompe à essence...

    RépondreSupprimer
  4. oh oui! je l'imagine très bien! Et je ris, même!

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget