Grâce et féminité...

jeudi 26 novembre 2009

Et après, je casse des canapés!


Au boulot, on a une femme de ménage très gentille, même si on comprend pratiquement rien à ce qu'elle raconte (et elle s'appelle Sukran... Ouééé, je sais, ça veut dire "merci" ;) ).
Vraisemblablement, elle m'adore et dois me trouver famélique parce qu'elle me ramène très souvent à manger...












Bon, elle est gentille, mais 'faut pas la contrarier, hein!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une erreur est survenue dans ce gadget