Grâce et féminité...

mardi 8 juin 2010

Mes grands-parents



Quand j'étais petite et que je farfouillais dans mon nez, mon Papy disait toujours:




Maintenant, je suis grande et mon Papy est parti. Je visite moins souvent mon nez, mais si par hasard mon doigt s'y aventure, je l'entends encore me dire:





Ma Mamy, elle, elle avait des répliques imparables...






(Il y avait plein d'excuses pour que ça ne compte pas!)


Il y a peu, elle nous a quitté, et là encore...







Même quand je suis triste, je suis pipi-caca...

3 commentaires:

  1. On doit essayer de ne pas être triste et se dire qu'ils seront toujours là...écrit maman entre deux larmes...

    RépondreSupprimer
  2. "Que la tristesse de les avoir perdu, ne nous fasse pas oublier le bonheur de les avoir connus".A quelques mots près, C'est la maxime que j'avais choisi quand j'ai perdu mon grand père. Elle m'aide beaucoup quand il me manque. J'éspère qu'elle t'aidera aussi. Bon courage et profites de la vie ;)

    RépondreSupprimer
  3. C'est trop beau et tellement vrai........

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget