Grâce et féminité...

lundi 15 novembre 2010

Phil bourré


Quand il boit, en bon informaticien, Phil se met en veille.

Mais il y a quelques jours...






















...






Dans mon grand combat pour la vérité, j'étais obligée de raconter la vraie version de cette histoire car selon lui, cette oreille élégamment customisée (7 points de suture, quand même!) serait le fruit d'une bagarre de rue.


Une autre version de la scène, depuis le monde des petites fleurs de Tina:

1 commentaire:

  1. billevesées que tout cela : mes agresseurs étaient au moins 20, mais je me suis vaillament - et vigoureusement - défendu !

    non mais ! y a pas de contrôle éditorial sur ce blog ?! :)

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget