Grâce et féminité...

lundi 6 février 2012

Celui qui avait deux estomacs











Et tiens, n'oubliez pas de m'envoyer un p'tit dessin pour les 3 ans du blog avant le 10 février!

(Phil, ce rappel n'a bien sûr aucun rapport avec ton dessin tout pourri d'Astérix et Obélix)

7 commentaires:

  1. Il est assez exceptionnel ce post ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  2. Trop bon !! Génial ;)
    J'ai un ami qui a un nombre incalculable d'estomacs aussi, du coup c'est un bonheur au resto: je ne me prends plus de réflexions sur pourquoi je laisse la moitié de mon plat. Lui, il finit mon assiette sans se poser de questions, et tout le monde est content du repas (surtout parce que je paye mes repas dans leur intégralité ! pas sûr qu'il continue à finir mes assiettes si je lui en fais payer la moitié :D) !

    RépondreSupprimer
  3. hehe merci copinette, j'avais oublié :)

    (mais mon dessin n'est pas tout pourri, il est "stylisé")

    RépondreSupprimer
  4. Ah ah excellent le type de "la vie"

    en + je me suis fait manger par Pfelelep :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me suis dit que ça te ferait plaisir ;)

      Supprimer
  5. Comme me disait quelqu'un, il y a quelques jours :
    Superbes références, félicitations!

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget