Grâce et féminité...

lundi 5 octobre 2009

Renaud Patigny (2)


Vendredi soir, j'ai revu Renaud Patigny en concert



Déjà sur le chemin, ça s'annonçait bien drôle...



Et sur place, on a pas été déçu.











Je suis tombée sous le charme des claquettes!
(Moi aussi, je veux porter des plumes et des vieux trucs à paillettes! Si quelqu'un connait un cours, je prends!)



Bref, on a VRAIMENT PAS été déçu!



Mais il n'y avait pas que des pianos, hein! Y avait aussi un gars qui jouait de l'arc à flèches (bon, ça s'appelle pas comme ça en vrai mais je sais plus le nom du bazar)


Et le même, qui clapotait des cuillères comme un pro!




Le tout dans une super ambiance; il n'y avait que des vieux dans la salle et pourtant, ça sifflait et ça wouhwouhtait dans tous les sens!

On s'est aussi dit que quand Patigny jouait, il ressemblait à un petit diable, alors j'ai fait ça:


Mais ça rend pas tout à fait comme j'aurais voulu :(

1 commentaire:

  1. Grâce à la fonction "Alertes Google" sur Renaud Patigny, j'ai découvert le blog de Gaëlle. Quel talent de pouvoir si bien résumer cette soirée avec quelques croquis si vivants et quelques commentaires. Mais il n'y avait pas que des vieux dans salle (tout cela est relatif); mais bien une majorité de personnes âgées. Le Boogie Woogie attire aussi les jeunes et la rélève est assurée par Sébi Lee (dans le Brabant wallon) et surtout Aricia EVLARD du Groupe Boogie Woogie Jumpers. Aricia, au piano, élève de Renaud attire les jeunes à ses concerts (c'est normal, elle a tout pour plaire: jeune, jolie, souriante, dynamique, sans oublier le talent). J'invite donc Gaëlle a assister à un concert des BWJ, ce samedi 10 octobre à "La Maison des Jeunes de Tamines.

    RépondreSupprimer

Une erreur est survenue dans ce gadget